• se chauffer autrement

    Si le radiateur électrique est le mode principal de chauffage de la maison, il est urgent d’envisager d’autres solutions: d’abord pour le climat, mais également pour le portefeuille.

     

    Derrière une prise murale se cache toujours une centrale électrique qui, le plus souvent, consomme de l’énergie primaire (charbon, gaz, pétrole, ou pire, l’uranium) … autant de ressources à l’origine de tensions au niveau mondial. La consommation des énergies fossiles génère énormément de C02, et si l’on considère toute la filière de l’uranium jusqu’au démontage des centrales nucléaires, celle-ci génère quand-même un tiers du C02 émis par les filières fossiles.

    Or, environ deux tiers de l’énergie primaire consommée par une centrale électrique sont perdus (dans l’atmosphère ou les cours d’eau), contre 10 à 30% seulement si l’on utilise directement la ressource énergétique à la maison (chaudière, poêle, radiateur). Ceci explique en partie pourquoi se chauffer à l’électricité peut coûter jusqu’à trois fois plus cher que pour les autres filières.

    Il est même possible de réduire à pratiquement rien sa consommation domestique d’énergie, en poussant très loin l’isolation de son habitation et en optimisant ses besoins en chauffage. En appoint, les filières renouvelables comme le bois et le solaire annulent la génération de C02…


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :