• La maison à 100 000 euros

     

    Le gouvernement a lancé en 2005 un plan d'action basé sur la généralisation d'habitats en accesssion à la propriété intitulé "Maison à 100 000 euros, avec des spécifications qui éviteraient les déboires rencontrés à la "Cité Manifeste" :

    Les maisons devront atteindre un niveau de performance technique plus élevé que celui requis par la réglementation en vigueur. Elles seront ainsi plus performantes que la plupart des logements actuellement construits. Les « maisons à 100 000 ? » devront ainsi atteindre un niveau de « très haute performance énergétique », permettant de réduire la consommation d'énergie de 15% par rapport aux normes actuellement en vigueur.

    "Plus performantes" : mais est-ce suffisant ?

    Il semble qu'une fois de plus nos politiques n'ont examiné qu'une ou deux des cartes qu'ils ont en main et ont joué : ce n'est pas se donner les meilleures chances de gagner !

    Outre que cette initiative est l'objet de diverses critiques portant sur la possibilité de réaliser un tel programme : Une maison à 100 000 euros : nouveau coup de pub, La maison à 100 000 Euros : tout le monde se marre !, il ne semble pas que les exigences énergétiques soient au niveau de celles que nous devrions mettre en place pour des édifices dont la durée de vie se chiffrera en décennies.

    Aujourd'hui, si nous examinons TOUTES les cartes qu'il nous FAUT jouer nous DEVONS déployer tous les efforts nécessaires (techniques, législatifs, financiers...) pour infléchir rapidement nos modes de constructions vers des édifices passifs du point de vue énergétique (Maison BBC).

    Cela, l'urgence climatique nous le dicte, nous ne savons pas l'écrire.

    Cette incapacité ne doit pas durer, elle nous coûtera cher !

    Nous le paierons d'un réchauffement climatique accru et dont visiblement les dangers ne sont encore pas pris en compte par notre personnel politique : il nous appartient peut-être de le rappeler à la réalité ?

    Car éteindre la lumière lorsqu'on quitte une pièce, éteindre les appareils électriques dès que l'on cesse de les utiliser et autres petites disciplines personnelles ne suffira JAMAIS à limiter avec une ampleur suffisante nos émissions de gaz à effet de serre.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :